Daniel Van de Velde, note d’intention

« J’ai traversé la zone d’influence du forestier, je me suis arrêté au travail des bûcherons. Dans leur geste, abattre un arbre, j’ai immiscé le mien, l’évider.

Là, en lisière de forêt, un tas de bûches comme il en existe des tas. Partant de ce tas de bûches, comme s’il s’agissait d’un puzzle, je reconstitue le tronc. Puis, sur la tranche de chaque bûche, je sélectionne de 3 à 10 cernes de croissance choisis dans le duramen (la partie ligneuse du bois). Ensuite je creuse. J’évide. Au final, il ne restera plus que les cernes de croissance sélectionnés. À de la masse, de l’inertie se substitue un vide qui révèle l’énergie nécessaire à la croissance de l’arbre sur un certain laps de temps. »

Daniel Van de Velde’s note of intent

« I crossed the forest guardian’s zone of influence, I stopped at the work of the loggers. In their gesture, felling a tree, I interfered mine, scoop it.

Here, in edge of the forest, a pile of logs as there are lots. From this pile of logs, as if it were a puzzle, I rebuilt the trunk. Then, on the cut of each log, I select from 3 to 10 growth rings chosen in the heartwood (the woody part of the trunk). Then I dig. I scoop. In the end, there will be no more than the growth rings selected. Mass, inertia is replaced by an emptyness which reveals the energy necessary for the growth of the tree over a certain timeframe. »


Daniel Van de Velde
 Les Vayacs - 83120 Le Plan de la Tour - France

contact@devande.net





Site réalisé par Personal Design - 2015 - Tous droits réservés

Daniel Van de Velde sculpture installations

Œuvres / Works

Biographie

Biography

Textes

Texts

Mentions légales / Legal notices

CSS Valide !

Daniel Van de Velde sculpture- installation